Les Chômheureuses

Avec un petit groupe de chômeur-euses, on était un peu tristes d’être seul-es dans nos coins, alors on a eu une idée foufou : et si on co-chômait ensemble ?
Et si on se soutenait, si on créait, si on s’informait, si on se proposait des activités si on se retrouvait tous les lundi matin ?

Pour nous le chômage c’est avoir du temps libre. Du temps pendant lequel on peut choisir ses activités. Du temps libéré d’un employeur (ou auto-employeur), d’un chef, d’un patron ou d’un prof.
Quelle que soit ta situation : inscrit.e à pôle emploi, au RSA, à temps partiel, précaire ou en dehors de toute ces structures, bref si tu as du temps libre – pour simplifier on résume ces situations en parlant de personne au chômage ou chômeur·euse·s – tu fais partie des personnes avec qui on a envie de se retrouver !

On s’est dit qu’on cherche à créer un espace inclusif et bienveillant, où on peut échanger sur nos galères ou sur nos petits kifs du quotidien. Parler de la difficulté à s’organiser, de réussir à trouver des occupations mais aussi de ne pas se mettre la pression à en faire trop.

Faites passer le mot à vos ami·e·s chomheureuses, rs-istes, temps partiels ou assimilé·e·s !


Voici les documents que nous avons rédigés
D’abord un texte à la fois pour se présenter et se définir :


Ensuite un atelier au cours duquel on a parlé de cette fameuse question qui nous plait pas trop : « tu fais quoi dans la vie »

Et une autre façon de se définir, avec les mots que nous évoquent les chômheureuses, laissé non défini car c’était à la fois un travail qu’on a pas pris le temps de faire (et on a le soucis de ne pas trop en faire), mais aussi pour laisser la place à de multiples interprétations